Psychothérapie individuelle et couple

Vous souhaitez vous ouvrir à de nouveaux choix dans votre vie,

il y a ​un premier pas symbolique que vous pouvez faire ​dès à présent.

Les 8 questions autour de la psychothérapie

Le psy, c’est pour les fous, non ?

« La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent. » Albert Einstein

Demander de l’aide, n’est-ce pas pour les faibles ?

A certains moments de la vie, il est illusoire de penser que l’on s’en sortira seul. Etre capable de demander de l’aide à un professionnel est déjà le début de la guérison.

Le psychologue pourrait-il manipuler mon esprit ?

La thérapie crée un espace de confiance pour le client, un sanctuaire où il peut déposer ce qu’il a besoin et envie de dire en toute liberté.

Je suis fait(e) ainsi, est-il possible de changer ?

Ce sont très souvent nos croyances limitantes qui nous empêchent de faire autrement, la thérapie permet de clarifier cela et de changer.

Est-il possible au thérapeute de comprendre ma douleur ?

Dans mon modèle de thérapie, la relation thérapeutique diffère d’une relation ordinaire en ce sens que le thérapeute s’autorise à être touché et à ressentir de l’empathie envers le client et à le lui exprimer.

Est-il possible de résoudre mes problèmes en parlant ?

Mettre les bons mots sur ce que l’on ressent, determiner ce qui nous a mis dans tel ou tel état, exprimer, réguler et comprendre ses sensations et émotions favorisent notre bien-être psychologique, notre santé psychique, nos relations sociales et notre réussite professionnelle.

Combien de temps dure une psychothérapie ?

En thérapie, on ne va pas se concentrer uniquement sur les symptômes extérieurs mais plutôt sur les conflits sous-jacents, causes de ces symptômes, et cela peut demander un certain temps impossible à determiner par avance.

Ne vaut-il pas mieux parler à un ami ?

La thérapie commence là où les conseils de bons sens s’arrêtent. Modifier un comportement sans le comprendre amène souvent à un changement temporaire.